Bodycam

Depuis quelques jours, un nouveau FPS en bodycam, simplement intitulé “Bodycam” et présenté comme “le tout premier jeu FPS multijoueur ultra-réaliste avec caméra corporelle,” est disponible en accès anticipé sur la plateforme Steam. Ce titre, tellement similaire à un autre phénomène d’internet nommé Unrecord, a semé la confusion parmi les internautes. Bien que le projet soit peut-être en gestation depuis un certain temps dans l’esprit de ses créateurs, il est clair que l’engouement autour d’Unrecord a largement encouragé les deux jeunes Français du Reissad Studio

– fondé en 2017 selon leur page Linkedin – à accélérer le développement et la sortie de leur jeu. Bodycam est un jeu entièrement multijoueur (contrairement à Unrecord qui est un jeu solo), proposé par Luca et Leo, “deux développeurs français passionnés de 17 et 20 ans” comme indiqué sur la page Steam. Luca avait d’ailleurs attiré l’attention l’an dernier par des tweets massivement relayés qui louaient son engagement à un si jeune âge. Pour le reste, les membres du studio restent relativement discrets, l’essentiel du contenu de leur page X étant des reposts d’autres comptes.

Pour trente euros, Bodycam propose actuellement quelques modes de jeu : Match à mort jusqu’à 10 joueurs, Match à mort en équipe (5vs5), et mode compétitif Body Bomb (5vs5), avec d’autres à venir. Bien que ce programme soit correct pour un accès anticipé, l’accueil est mitigé. Le jeu, qui affichait 66 % d’avis positifs sur Steam il y a peu, est remonté à 72 % au moment d’écrire ces lignes. Le premier commentaire utilisateur met en avant le rendu impressionnant du jeu, mais déplore le manque de contenu.

Pour trente euros, Bodycam propose actuellement une poignée de modes de jeu : le Match à mort jusqu’à 10 joueurs, le Match à mort en équipe (5vs5) et le mode compétitif Body Bomb (5vs5), avec d’autres modes prévus pour les années à venir.

Ce programme est plutôt correct pour un accès anticipé, mais l’accueil reste mitigé. Le jeu affichait encore un score faible de 66 % d’avis positifs sur Steam quelques heures plus tôt, avant de remonter à 72 % au moment où nous écrivons ces lignes. Le premier commentaire utilisateur mis en avant souligne le rendu impressionnant du jeu, tout en déplorant un manque sévère de contenu.

BodyCam et le stream

Sur YouTube et Twitch, Bodycam a suscité beaucoup d’attention, étant mis en avant par tous les grands streamers du moment. Grâce à ces plateformes, le jeu a bénéficié d’une visibilité massive. Des streamers populaires ont organisé des sessions en direct, attirant des milliers de spectateurs et générant un engouement considérable. Les vidéos de gameplay et les critiques partagées sur YouTube ont amplifié cette exposition, permettant à un large public de découvrir les particularités du jeu, son réalisme saisissant, et les différentes stratégies de jeu. Cet élan de popularité a sans doute contribué à l’augmentation des membres sur le serveur Discord et à l’intérêt croissant sur Steam.

Leave a Reply